Ma blouse sur mesure – Atelier Scammit

Bonjour,

Comme promis dans mon dernier article je reviens aujourd’hui pour vous faire un premier retour sur le livre écrit par Johanna la créatrice d’Atelier Scammit, Ma blouse sur mesure aux editions Eyrolles.

Dès l’annonce de la sortie du live, je savais que je l’achèterai car j’ai cousu pas mal de patrons de cette marque. J’aime les modèles pour leur modernité sans trop de chichis. J’aime les explications en vidéo qui accompagnent chaque patron. Enfin, j’apprécie la rigueur et le professionnalisme de la créatrice.

J’ai donc précommandé le livre dès que cela a été possible.

A la lecture des différentes communications lors de la sortie du livre, je savais qu’il s’agissait d’un livre dont le but était d’accompagner les couturières afin d’imaginer et de créer soi-même la blouse rêvée, je m’attendais moins à ce que cela nécessite quelques capacités de stylisme néanmoins.

Je vous explique pourquoi.

Le livre est proposé avec deux planches de patrons de base, une avec les pinces poitrines, une sans les pinces poitrines allant du 34 au 52. Pour le devant et le dos, il s’agit de la version de base, c’est à dire les versions « ras du cou ». Pour les manches il y a plusieurs options : mancheron court, mancheron long, manche courte, manche 3/4, manche 7/8 et enfin manche longue. Donc il y a 3 pièces à décalquer, deux fois selon si vous souhaitez avec pince ou sans pince.

Ensuite il vous appartient de choisir :

  • le col et ses finitions
  • les pattes de boutonnages ou fentes
  • les manches avec différentes finitions

Le livre donne plein d’indications techniques qui devraient plaire à toutes les couturières voulant jouer les stylistes.

J’ai été un peu surprise sur un point, c’est l’absence de mesure ou d’exemple. Je m’explique, si je veux une goutte sur une encolure devant il m’appartient de la dessiner moi-même ( le dessin en lui meme n’existe pas sur la planche patron) et pas d’indication de mesures sur le livre. Johanna explique seulement les règles à respecter pour que la goutte soit bien positionnée sur le col. C’est à nous de la dessiner…

Ne vous attendez donc pas à avoir un patron de goutte, d’encolure carre, d’un col lavaliere, d’un volant pour un bas de manches etc… C’est à vous de les créer.

Ce livre est donc parfait pour faire jouer son imagination et sa créativité.

N’ayant pas une grande confiance dans mes capacités de modélisme, j’ai préféré acheter un patron que l’on peut réaliser soi meme à partir de ce livre à savoir la blouse Astree, pour valider la taille notamment et voir comment j’aurai pu la réaliser à partir de mon patron de base.

Après avoir cousu la blouse Astree, j’ai donc décidé de coudre une première version de blouse en partant du modèle de base.

Je vous conseille donc de décalquer votre patron de base à partir de la planche patron fournie avec le livre Ma blouse sur mesure, et ensuite refaire un patron correspondant à votre blouse cible.

Pour cette version, je suis donc partie de la base sans pince poitrine en taille 40.

Ma version cible était une encolure ronde avec des manches 7/8 terminées par un bracelet de manches.

J’ai donc raccourci la ligne d’épaule de 2cm, j’ai diminué l’encolure de 9 cm par rapport au modele de base (mais en fait ce n’est pas suffisant du tout).

J’ai fait une finition de mon encolure avec un biais plaqué, découpé dans ma viscose (même finition que la blouse Astree).

Le résultat n’est pas parfait, mais je suis ravie d’avoir pris le temps de me poser certaines questions pour adapter un patron.

Contrairement au patron je n’ai pas cousu les pinces dans le dos.

Je vous recommande vivement ce livre qui est une mine d’or en terme de techniques pour de jolies finitions, et aussi sur les façons d’adapter son patron pour obtenir le modèle que l’on ne verra pas sur tout le monde.

Je porte ma blouse avec un short issu du patron Port de Pauline Alice réalisé dans un Denim chino Corail épicé de Pretty mercerie qui est vraiment genial pour cela. Je comprends pourquoi ce tissu dans ces délicieuses couleurs a eu un tel succès. L’année prochaine je me couds le même en blanc. J’ai pris les poches italiennes du pantalon, je les préfère pour effet classique.

Surtout si vous avez des questions, vous savez comment me contacter alors n’hésitez pas.

Je reviens très vite car j’ai cousu quelques pièces ces dernières semaines.

Bonne soirée.




8 réflexions au sujet de « Ma blouse sur mesure – Atelier Scammit »

  1. A la sortie du livre je l’ai ajouté de suite à ma liste d’envie; Merci pour ton retour et ton ressenti. Je ne m’attendais pas du tout à devoir faire ce genre de travail pour coudre un patron. Du coup j’hesite un peu je ne sais pas si j’en suis capable … D’autre part je suis tentée par ce challenge qui est tres stimulant … A voir !
    Et sinon, ton short, j’adore! Je vais m’en coudre d’autres versions l’année prochaine. j’ai cousu les miens beaucoup plus courts mais j’adore ta longueur.😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas trop compris la diminution de 9 cm au niveau de l’encolure c’est la profondeur de l’encolure ? Je pense que je vais sortir les patrons de blouse pour adapter ! Je croyais qu’il y avait des additifs de patrons pour l’encolure et les manches un peu comme le livre coudre le stretch ! Je vais commencer par faire une toile 😅 merci beaucoup pour ton retour je ne suis pas experte comme toi ! Je croise les doigts !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Evelyne, moi aussi je pensais plus à avoir à faire à un livre comme coudre le stretch de Marie Poisson. Ce que vous voyez sur la photo c’est le trait que j’ai tracé pour baisser l’encolure de 9 cm…ensuite j’ai découpé …mais au final ce n’est pas assez…

      J'aime

  3. Merci pour ce retour précis. Je l’ai précommandé aussi avant sa sortie et j’avais envisagé m’atteler à une toile cet été… Finalement je ne m’y suis pas mise, je me sens un peu démunie mais il va quand même falloir que je me lance, excellente idée l’achat d’un modèle ilssu de ce livre, merci de la suggestion 😁.

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement le fait d’avoir acheter un modèle avant m’a permis de mieux comprendre le livre. Je ne dis pas que c’est absolument nécessaire mais moi ça m’a aidé. Il faut se lancer… une fois la première cousue, on peut attaquer la deuxième 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s